AFPR - Recherche

Communauté Recherche

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Retour au site -

!!! Attention de bien choisir le forum adapté à votre question. !!!

#1 2015-09-26 15:48:42

Dr Gabriel Lagarde
Modélisation, Matériaux, Machines, Mesure
Inscription : 2015-09-26
Messages : 1

Maîtrise des risques - Santé au travail

Bonjour,

Je suis médecin de prévention, et me suis trouvé très récemment confronté à une situation de travail où sont utilisées différentes machines de prototypage rapide, utilisant des polymères et des poudres métalliques.

Les précautions prises par les usagers m'ont paru insuffisantes, en particulier en ce qui concerne la prévention du risque chimique (certains métaux en particulier sont des CMR).
On sait pourtant que les risques sont réels en cas d'exposition mal évaluée et non contrôlée.

L'AFPR s'est-elle penchée sur la question, et un guide destiné à favoriser une bonne conception des locaux de travail a-t-il été élaboré, en prenant en compte les différents risques et étapes des procédés de prototypage rapide ?

J'ai trouvé un article dans la revue Travail et sécurité numero 752 de juillet/août 2014, et un dans Hygiène et sécurité du travail numero 233 de décembre 2013.
Dans ces deux papiers, les risques sont recensés, mais les préconisations sont très peu développées.

En vous remerciant pour les éclairages que vous pourriez m'apporter pour guider au mieux les salariés dont je veille à la santé au travail.

Bien cordialement,

Dr Gabriel Lagarde

Hors ligne

#2 2015-10-01 19:28:54

abernard
Modérateur
Inscription : 2015-02-07
Messages : 2

Re : Maîtrise des risques - Santé au travail

Bonsoir Docteur LAGARDE,

merci pour votre message sur le forum.
Vous avez parfaitement identifié les deux articles, à cela s'ajoute le chapitre du livre publié chez Dunod "La fabrication Additive", chapitre dédié à l'hygiène et à la sécurité.

Malheureusement, il n'y a pas à ce jour à ma connaissance de formalisation précise de comment configurer les locaux ni comment agir en termes de bonnes pratiques. certains constructeurs définissent des caractéristiques d'environnement de leurs machines et certaines sociétés industrielles ont mis en place des locaux adaptés en s'appuyant sur leur expérience dans la manipulation des poudres.

Pour ce qui est des résines, les choses sont mieux établies car plus anciennes.

A notre connaissance, les relations que nous avons amorcées avec l'INRS ont permis de sensibiliser cet institut sur l'intérêt de s'intéresser à ces technologies et à leur mise en oeuvre au regard de l'environnement et des risques inhérents aux processus dans leur ensemble, depuis la manipulation des matériaux à la finition des pièces.

Je pense que vous avez le contact avec les personnes de l'INRS et du CEA qui ont rédigé avec nous ces articles.

J'espère qu'il y aura d'autres réactions à votre demande.
Nous restons bien sûr en contact.
Amicalement,
Alain BERNARD

Hors ligne

Pied de page des forums